19 janv. 2022

La cour des ténèbres - T1 de la saga vampyria


Hey mes chats, ravie de vous retrouver pour mon premier billet de l'année ! 
Vous savez que je kiff les romans de cape et d'epée et tous ce qui touche au monde des vampyres ( je reprend ici l'écriture qui est dans le livre, ceci n'est pas une faute promis 😉).
Et autant dire que la, on se retrouve à l'époque de Louis XIV, à Versaille.
De plus, il s'avère que le roi Louis XIV est dans le roman le premier vampyre de l'Histoire. 

Ce livre lu rentre dans mes trois challenges de cette année.
Celui de Madame Farfalle  et ceux de @chapter_avenue pour le challenge Monthly Key Word et le challenge Monthly Motif.


auteur : Victor Dixen
éditions : Robert Laffont
publié en octobre 2020
" Tu vas t'épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampyres du palais raffolent de tout ce qui sort de l'ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s'y paye au prix du sang... "
En l'an de grâce 1715, le Roy-Soleil s'est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l'aristocratie vampyrique.
Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l'école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?
Dans sa nouvelle saga Vampyria, Victor Dixen compose une uchronie baroque et horrifique, entre jeux de masques paranoïaques et frissons d'épouvante. Une plongée en apnée dans les ombres d'un Grand Siècle qui ne veut pas mourir. Une épopée palpitante aux confins de l'espace et du temps.
Ce premier roman que j'ai lu de Victor Dixen est un gros kiff.
Finis en 5 jours, j'ai kiffé suivre Jeanne Froidelac, qui suite à l'assassinat de sa famille, simple roturière doit prendre l'identité de Dianne de Gastefriche, une jeune noble mortel d'Ardenne.
Elle devient donc du jour jour au lendemain pupille du Roy et est admise à l'école de la Grande Ecurie où elle doit tout faire pour garder son secret. 
L'histoire se passe à Versailles, avec des détails vraiment troublant surtout quand il s'agit des scènes décrites avec les corbeaux. 
Parce que le passage où les corbeaux mange les yeux des têtes de la famille de Jeanne alias Dianne. C'était vraiment .... eurkk ... comment dire tellement bien décrite que c'était révulsant. 😂😂😂😂
Mais ! Super bien décrit faut l'avouer, avec énormément de détails que je n'ai pas eu de problème à imaginer la scène que dis-je à voir la scène comme si je regardais un film. Ahaha.
J'ai vraiment eu un coup de coeur pour les personnage de Naoko, une amie de Dianne, et de Orphéo qui est en quelque sorte l'âme du châteaux et le "démon gardien " de Dianne. 
Je suis curieuse de savoir si Orphéo sera rancunier suite à la fin de l'histoire, dans le tome 2, La Cour des Miracles. 
Bref, hate de savoir la suite. 


Notes : 18/20 
 

Vous avez deja lu ce livre ? 
Est ce qu'il vous tente ? 
Dites- moi tout en commentaire.

Aux plaisir de vous lire mes petits chats, 
Mel'





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire