25 mars 2020

Mémé dans les orties

Hey, salut à toi ! aujourd'hui, on se retrouve pour parler d'un nouveau roman d'Aurélie Valognes



Auteur : Aurélie Valognes

Editeur : Le livre de poche
Nb de pages : 252

Mots de l’éditeur :

Ferdinand Brun est atypique.
Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s'ennuie à (ne pas) mourir.
Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possible qui pourraient nuire et agacer son voisinage. Il suffit d'un nœud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s’écroule.
Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grand-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu'il n'est jamais trop tard pour commencer à vivre...

Mon avis :
Suite à mon coup de coeur avec En Voiture, Simone! j'ai décidé de me repencher sur un autre roman de cette auteure.
Autant au début, j'ai eu un peu de mal... mais encore une fois, Aurélie Valognes a su me plonger dans son univers !
J'ai adoré le livre à partir du moment où la petite Juliette à fait son apparition dans l'histoire. Et, c'est définitivement à ce moment là où Ferdinand change de comportement. J'ai beaucoup aimé que Juliette face tout pour aider "le papy de l'immeuble", et qu'elle essaie de savoir pourquoi il est seul, tout en lui donnant en quelques sortes des conseils. Le seul bémol, c'est qu'elle parait savoir TROP de choses pour une petite fille en CM2.  J'ai également beaucoup aimé Mme Claudel, la voisine de pallier. Elle est tellement dynamique e j'ai adoré sa joie de vivre, dans ce livre. Elle a un emploi du temps plus que chargé si on l'écoute... mais à aucun moment, elle n'oublie d'aider son nouvel ami, Ferdinand quand il est embarqué dans une sacré péripétie.
En revanche, j'ai détesté cette "Morue " de concierge... mais si je l'ai tant détesté c'est parce que son personnage fut, faut le dire, bien écrit ! En quelques mots, c'est une sacré peste.
Au final, entre un papy ronchon, des mémés avec une vitalité monstres, une petite fille dégourdie et futée, ainsi qu'une concierge aigri, nous obtenons une histoire qui sort de l'ordinaire.
Bon, en revanche à l'inverse de En voiture, Simone !, ce ne sera pas un coup de cœur, mais ça reste ma foi, une bonne lecture. Un bon livre pour cet été !
Amicalement,
Melissa

Ma note : 16/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire