18 mars 2020

Après la pluie, le beau temps



Hey !  Aujourd'hui, on se retrouve pour parler d'un roman de  l'auteure qui à publié Les Malheurs de Sophie, la Comtesse de Ségur. 

Auteur : Comtesse de Ségur
Edition : castelman
Nb de pages : 188

Mots de l’éditeur : 
Geneviève est un coeur d'or : Chacun trouve grâce à ses yeux. Même le cousin Georges, qui l'entraîne dans bien des bêtises, même M.Dormère, son oncle, qui a la faiblesse de trouver que Georges est le plus parfait des garçons. Car les coeurs sont aveugles parfois ...

Mon avis :
A peine commencer que je ne pouvais m'arrêter....  J ai adoré retrouver la plume de la Comtesse de Ségur. Cela m'a fait étonnement penser aux Malheurs de Sophie, que j'adorais tant lire plus jeune. Et, franchement, je ne fus encore une fois pas déçu par cette auteure.
J'ai adoré suivre Geneviève dans ses malheurs, qui subit toutes les bêtises de Georges pour lesquelles elle finit souvent punis, car celui-ci n'ose avouer ses torts quand son oncle (le père de Georges, M. Dormère ) la punit. Georges, son cousin aîné d'à peine un an, à la fâcheuse tendance de ne jamais rien dire, en laissant son père accuser Geneviève.
Comme à son habitude, la Comtesse de Ségur nous compte des histoires dans lesquelles les enfants sont mis en scènes. De même, où les gentils triomphent et, à l'inverse, où les méchants finissent par payer pour leurs mauvais comportements. Après, les romans de cette auteure sont souvent "grossis" pour pas dire stéréotypé dans le sens où le personnage gentils est juste l'enfant parfais et à l’inverse le méchant est juste affreux. Mais ils ne faut pas oublier que ces derniers sont écrits pour des enfants et donc, pour véhiculer une morale. 
Ici, l'auteure nous explique, ainsi le proverbe "Après la pluie, le beau temps" utilisé comme titre. 
Par conséquent, tout finit bien pour Geneviève, avec le temps.
Amicalement,
Melissa
Ma note : 17,5 / 20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire