29 févr. 2020

Miniaturiste

Hello, aujourd'hui on se retrouve pour un article un peu spécial.
En ce fin de mois de février, j'ai participer au Book Club de Livraddict, et je compte bien participer si possible à celui de mars.
"Mais qu'est ce que c'est au juste ?" Vous allez me dire. Et bien, Le Book Club organise une fois par mois, une lecture commune avec tous les membre présent sur Livraddict. 
(attention : les thèmes et les livres en question sont votés par tous les membres). Le but étant de partager nos avis en débattant  sur l'intrigue du livre, les personnages, ...

Ce mois-ci, le livre en question était Miniaturiste de Jessie Burton. C’était un gros parie puisque j'ai commencé à le lire le 25 février et fallait le finir, au plus tard, pour le 1er mars. Surtout que à ma grosse surprise, ce n'est pas un petit pavé. Parie tenue puisque je l'ai lu en 2 jours.
Bref ! Passons aux choses sérieuse.... 

Auteur : Jessie Burton
Edition: Gallimard (parut en 2014)
Nb de Pages: 489

Mots de l’éditeur : 
Nella Oortamn n'a que dix-huit ans ce jour d'automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d'âge mûr, il est l'un des marchands les plus en vue de la ville. Il vit dans une opulente demeure au bord du canal, entouré de ses serviteurs et de sa sœur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur.
En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d'animer grâce aux talents d'un miniaturiste. Les fascinantes créations de l'artisan permettent à Nella de lever peu à peu le voile sur les mystères de la maison des Brandt, faisant tomber les masques de ceux  qui l'habitent et mettant au jour de dangereux secrets. 
S'inspirant d'une maison de poupée d'époque exposée au Rijksmuseum d'Amsterdam, Jessie Burton livre ici un premier roman qui restitue avec précision l'ambiance de la ville à la fin du XVIIe siècle. Au sein de ce monde hostile, où le pouvoir des guildes le disputes à l'intransigeance religieuse à la rigueur morale, la jeune Nella apparaît comme une figure féminine résolument moderne. Oeuvre richement documentée et conte fantastique, Miniaturiste est un récit haletant et puissant sur la force du destin et la capacité de chacun à déterminer sa propre existence.

Mon avis :
Et bin, je ne sais pas quoi dire, mise à part le fait que je fut fortement surprise par cette lecture. Je ne pensais pas l'aimer autant. 
De plus, malgré le pavé que forme ce bouquin et son vocabulaire hollandais, il se lit assez facilement et sans trop de difficulté. 
J'ai aimé être plongé au 17e siècle, dans ce récit qui frôle le fantastique. Ainsi que de suivre le parcours et la transformation de Nella dans sa nouvelle famille. Elle qui se faisait une grande idée sur l'amour. En revanche, j'ai eu un peu de mal au début avec le personnage de Marin, la belle-sœur de Nella, mais plus on lit le livre ... plus on lui découvre une autre facette. celle d'une femme douce et non aigri, d'une femme qui adore les douceurs en cachette alors qu'elle prône en publique que c'est mal. Une femme qui a finalement un cœur alors qu'au début du livre, l'auteur nous fait croire que ce n'est pas le cas. De même, Johannes est un homme en avance sur son temps, doux avec sa femme ... mais, au fil des pages, on découvre son secret, en apprenant ainsi pourquoi il est distant dans sa relation avec son épouse.
Mais, je crois que ce qui m'a le plus plu, c'est la manière dont tous ce petit monde intègre Nella, à leur famille. 
Enfin, j'ai trouvé un peu dommage le fait que l'auteure exploite pas assez le lien entre le cabinet, offert a Nella en cadeau de mariage, et son coté "prémonitoire".

Pour conclure, le livre aborde différent thème tel la religion, le regard de la société, l'importance de l'image que les autres se font de nous, la place des femmes, la jalousie ou encore la sexualité (avec notamment l'homosexualité au 17e siècle).

Par conséquent, un livre surprenant qui aborde plusieurs thèmes avec des personnages très bien travaillé.
Bref, un livre qui faut au lire au moins une fois dans sa vie, je pense. Un classique.
Amicalement,
Melissa

(Cette miniature est celle qui à inspiré Jessie Burton pour son livre.)
Ma note: 18/20


Aucun commentaire:

Publier un commentaire