30 janv. 2020

Blue Phobia

Salut, aujourd'hui on va parler MANGA ! 
Mon premier article (d'une longue série, je l'espère) de manga sur mon blog. Depuis peu, j'ai décidé de me lancer dans ce genre littéraire. Alors de base, ce n'est pas du tout mon domaine de prédilection. Je suis beaucoup plus roman, en générale. 
Mais il faut savoir se diversifier dans la vie … Alors voilà ! 
Petite aparté : N'hésitez pas a me laisser des références de manga que vous souhaité que je lise, en commentaire. Je dis "manga", car c'est le sujet d'aujourd'hui , mais c'est valable pour tous les genre littéraire.
Euh … Donc, je disais … revenons à nos moutons… Je vais vous parler d'un manga, aujourd'hui. Et plus particulièrement d'un one shot.

Auteur :Eri Tsuruyoshi
Edition : Glénat
Nb de Pages :400

Mots de l'éditeur : 
Une maladie orpheline, la maladie indigo, qui teinte le corps en bleu. Une maladie qui ronge les os pour les transformer en saphir marins, dont la couleur évoque le bleu profond des océans. Un jeune homme se réveille dans un laboratoire, sans aucun souvenir de son passé. Secouru par une jeune fille au corps étrangement teinté de bleu, ils vont tenter de fuir ensemble l'île qui les retient prisonniers. Mais c'est sans compter les mystères qui entourent la maladie indigo ...

Mon avis : 
Comme premier manga, j'avais choisis Blue Phobia car l'idée du one shot me plaisait beaucoup. Je ne voulais pas dès les debut avoir une série avec 20 ou 30 tomes (actuellement, pour ma deuxieme lecture, je lis Blood Lad... Il comporte juste 17 tomes😅 Il va donc falloir que je revois mes exigences à la baisse.) En plus,  je suis juste une chieuse ! comment vous dire ? je suis quelqu'un qui adore dessiner autant que lire. Par consequent, dans les mangas, je suis hyper pointilleuse sur les planches de dessins. Et, sur ce point là, je suis servi avec Blue Phobia. Les dessins sont juste sublimes. (Je vous mets un aperçu juste en dessous). Idem avec la sous couverture. Franchement, je ne sais pas, entre la couverture et la sous couverture, laquelle je prefere.



De même, sur le plan de l'intrigue, je suis plutôt conquise. J'adore ce qui touche à la science-fiction. Ici, l'auteure mêle action, enquête, huit-clos et SF. Tout en defendant, un sujet plutôt actuel qui concerne les energies renouvelables et fossiles, mais en nous démontrant tout de meme les limites de la science, et celles concernant la place de l'être humain dans ce monde qui finalement ne lui appartient pas, malgré ce qu'il pense. De plus, ce one shot nous amène à méditer sur la problématique suivante : Le scientifique est-il responsable de l'usage que l'on fait de sa découverte ? Notamment, avec une petite aparté sur la découverte de la bombe atomique et A. Einstein, qui est comparé à cette recherche sur la maladie indigo.
Ce manga, malgré son volume, se lit tout de meme rapidement avec une intrigue hyper fluide.
Bref, une sacré surprise pour une premiere.

Amicalement, 
Melissa



ma note : 15,5/20





Aucun commentaire:

Publier un commentaire