17 août 2019

Mon sac, le reflet de mon âme

Hé  salut a toi ! Aujourd'hui on va parler sac. Oui oui, sac ! 
Et pourtant, ce n'est pas un blog de beauté. Mais en allant à la Fnac avec ma tante, je suis tombé  dessus et comment dire que juste avec le titre je fus troublée. Instinctivement après avoir lu le titre de ce livre, j'ai regarder mon sac, puis de nouveau le titre et mon sac et encore le titre ....  En faite j'avais peur de ce que je pouvais découvrir à l'intérieur.

Auteur: Dominique Loreau
Édition : Flammarion (publié en mai 2017)
Nbres de pages: 179
Mots de l'éditeur : 
Le sac, sujet si futile en apparence... Mais qu'y a-t-il de plus important que lui si on le considère comme notre unique et vraie demeure ? Le sac, c'est l'aboutissement du minimalisme, l'outil de la liberté, de la légèreté, celui de la dépossession. Porter le monde dans son sac est l'étape ultime d'une vie aboutie, une vie où il n'y a plus rien à perdre, où il n'y a plus rien à désirer si ce n'est le plaisir d'être soi et de bouger, marcher, voyager, vivre avec grâce et élégance. C'est donc tout un art que de choisir, ranger et vider son sac. Vivre "dans son sac", c'est le summum de l'indépendance et de la sagesse. C'est réaliser que rien n'est stable dans la vie, sauf, peut-être, ce garde-fou dont nous avons tous besoin : notre sac.



Mon avis : 
J'avais peur qu'on dise que si notre sac et comme ci ou comme ça,  cela signifie ceci de nous. Car, personnellement,  dans mon sac comme dans ma valise, je suis un véritable  escargot. Dans le sens où je transporte ma maison à chaque fois. C est peut-être quelque chose qui se transmet de génération en génération  car ma mère faisait  la même. À moins que cela touche beaucoup de fille de mon âge. Peut-être, qu'il faut  acquérir la sagesse de la vie, pour apprendre  à emmener juste le nécessaire  ni trop peu ni beaucoup trop, mais seulement  ce qui compte à nos yeux et le stricte nécessaire. 
Mais, après avoir lu le résumé, vous allez me dire que le sujet fut annoncé dès le depart…Sauf que personnellement lorsque je choisis un livre, c'est très rares que je regarde la quatrième de couverture. Généralement, faut que ce soit le titre ou la première de couverture, qui m'inspire, qui me parle. Ou à la rigueur, ce sera suite aux échos que j'ai eu par mon entourage.
En lisant ce livre je fut assez dessus, car je n'y trouvais rien de tout cela. Juste de bon conseil pour trouver le sac idéal… En soit, si cela est votre but foncer le lire. Vous ne serez pas dessus. Entre les conseil sur combien de sac on devrait avoir, comment acheter  une bonne qualité  de produit, qu'est-ce qu'il faut regarder .... Bref, divers sujet pour vous amener à  trouver LE sac idéal !
Personnellement, entre livres, cahier de notes, planner, chargeur, ordinateur, cours et cie et parfois même vêtement  de rechange et une deuxième paire de chaussures, selon les occasions... Actuellement, je dirais que tous cela mets égale, je veux juste un sac qui transporte ce que je veux au moment où j'en ai besoin. Alors, oui y a des jours ou je transporte beaucoup trop de chose car entre l'idéal de ce que je souhaite faire dans ma journée et la réalité des choses, il y a une grosse différence  et oui, parfois mon sac pèse 3 tonnes.... mais bon. 
En revanche, j'ai beaucoup apprécié la partie qui concerne tous les petits conseils pour organiser son sac à la japonaise, avec une trousse pour chaque chose, ou encore l'idée de mettre des casiers pliables dans son sac, afin de ranger ses affaires à la verticale. (Pour ceux qui connaissent la méthode de Marie kondo, c'est un peu le même principe. D'ailleurs, je vous ferais  un article prochainement  à propos de son livre sur le blog )

Amicalement,
Melissa
Ma note : 10/20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire