7 août 2019

Les chaussures italiennes




Bonjour à toi,
Dans ce livre nous allons voir à quel point des chaussures  peuvent changé une vie… Non sérieusement, nous allons voir comment l'auteur arrive à tourner une histoire qui parait, au debut, ne rien à voir avec des paires de chaussures. 


Auteur : Henning Mankell
Éditions Point (Parut en fevrier 2011)
Nbres de Pages : 384

Mots de l’éditeur :

A soixante-six ans, Fredrik Welin vit reclus depuis une décennie sur une île de la Baltique avec pour seule compagnie un chat et un chien et pour seules visites celles du facteur de l'archipel. Depuis qu'une tragique erreur a brisé sa carrière de chirurgien, il s'est isolé des Hommes. Pour se prouver qu'il est encore en vie, il creuse un trou dans la glace et s'y immerge chaque matin. Au solstice d'hiver, cette routine est interrompue par l'intrusion d'Harriet, la femme qu'il a aimée et abandonnée quarante ans plus tôt. Fredrik ne le sait pas encore, mais sa vie vient juste de recommencer. 
Le temps de deux solstices d'hiver et d'un superbe solstice d'été, dans un espace compris entre une maison, une île, une forêt, une caravane, Mankell nous révèle une facette peu connu de son talent avec ce récit sobre, intime, vibrant sur les hommes et les femmes, la solitude et la peur, l'amour et la rédemption.

Mon avis :
Ce livre, de Henri Mankelle, fut long pour moi au début, avant d'arriver enfin à m'y plonger réellement. C'est seulement à partir de la 2e parti du livre, que j'ai un réel plaisir à le lire. Cette histoire est hyper attachante. 
Fredrick va du jour au lendemain, voir débarquer 4 femmes dans sa vie. Seul sur son île, cet homme va voir sa vie chambouler du jour au lendemain.
La venue de son premier amour qu'il avait abandonné, en partant à Stockholm pour faire ses études de médecines, va remettre en question beaucoup de conclusions qu'il avait à propos de sa vie, qu'il pensait raté. 
Les personnages sont vraiment attachant avec leurs état d'âmes... entre la mort, l'amour et la découverte de secret que peux porter un membre de la famille; l'auteur nous plonge dans ce périple qu'est la vie sur une île. Comme quoi, on ne gère absolument rien et que même si on pense qu'on à raté sa vie... Finalement, cela n'est peut être pas le cas. Et la façon dont H.Mankell arrive à parler de chaussure au milieu de cette histoire et vraiment épatant. Le seul défaut, que je donne à ce roman, c'est que pour moi la mise en place de l'intrigue fut très longue. Mais, heureusement, que malgré ça, je me suis accroché à ce livre car il en valait vraiment la chandelle et c'est juste un véritable coup de coeur. 


Amicalement, 
Melissa
ma note :  17/ 20


Aucun commentaire:

Publier un commentaire