7 août 2019

La quiche fatale : le tome 1 de la saga Agatha Raisin

Hé salut à toi ! 
Tu aimes les romans d'Aghata Christi ? à moins que tu la connaisse juste de nom mais que tu n'ais lu aucun de ses romans, mais que tu aimes les romans policier en general ... Ce livre est fait pour toi !



Auteur : M.C. Beaton
Editions : Albin Michel (publiée en juin 2016)
Nbres de Pages : 324

Mots de l'éditeur :
Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d'une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s'ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l'arbitre de la compétition s'effondre et Agatha doit révéler l'amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l'assassin.
Agatha Raisin, c'est une Miss Marple d'aujourd'hui. Une quinqua qui n'a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !

Mon avis : 

Hébergée en mai, chez ma marraine pour un stage, j'ai pu entendre pas mal d'éloge de cette saga. Alors, lors de mon week-end, elle m'emmène à la bibliothèque et me le tend. Pourquoi pas après tout ! C'était aussi l'occasion de me remettre à lire depuis X temps (en faite depuis quasi 2 ans) ….  C'est pas que je lisais pas du tout mais je galerais pour trouver le temps de lire. Alors quitte à avoir 4h de transport par jour, autant les rentabiliser. Enfin, si on enlève le temps que je passais pour avancer mes cours et qu'on rajoute toute les fois, où j'avais juste pas envie de me plonger dans ces derniers, surtout le soir après le travail, il me restait environ 7 à 10h par semaine. Dit comme ça, cela fait beaucoup ! Et c'est seulement en l'écrivant à l'instant que je réalise à quel point on peu réussir à s'accorder du temps. Pourtant, c'était pas tous les jours facile, mais les transport en commun et plus précisément les RER et TER, aident beaucoup. Bref, revenons à nos moutons….
En commençant la lecture j'étais pas spécialement emballé par la plume de l'auteur. J'arrivais pas à accrocher à l'intrigue de l'histoire. Puis finalement, au bout de quelques chapitres, lorsque cela fut enfin le cas, j'ai dévoré le livre et oui, je peux dire qu'il mérite ses éloges.  

Agatha va quitter le monde du journalisme pour la retraite. Mais les péripétie qui vont lui arriver, vont faire qu'elle va devenir une excellente enquêtrice, au fil des livres. ( Oui, j'avoue je suis tombé dessus un soir par hasard à la télé. La série est juste topissime. Je dis ça, je dis rien 😉😅)
Agatha est une femme tout de même très attachante sous ses aires de Madame casse-pieds et de fouineuse, car quand elle a décrété quelque chose, elle fait tout pour l'avoir. Et, cela ne va pas plaire aux sein du villages des Costwolds. En effet Aghata est horripilante, desagreable et ressemble à un requin de la finances. Au point que certains, vont même vouloir aller jusqu'à la tuer.  Son seul but trouver le véritable tueur pour se disculper de tous les crimes qu'on lui mets sur le dos et tromper son ennui.
En plus, à coté de cela, Agatha va s'apercevoir qu'elle a passé sa jeunesse à tout faire pour obtenir ce qu'elle voulait plutôt que de s'interroger sur ce dont elle avait vraiment besoin.
Le point négatif, comme j'ai pu le citer plus haut, reste pour moi le fait qu'on a du mal au début à se plonger dedans. Mais, ce roman reste tout de même léger, amusant et bourré de clins d'oeil littéraires tel Sherlock Holmes ou encore Agatha Christi.


Amicalement,
Melissa
ma note : 14,5 / 20















Aucun commentaire:

Publier un commentaire