28 juil. 2019

Le Soleil des Scorta


Hé salut ! Voila un livre qui me passionne particulièrement et que je conseil assez facilement à mon entourage. Je pourrai le lire et le relire sans problème. D'ailleurs chose faite depuis peu.

Auteur : Laurent Gaudé

Éditions : j'ai lu (publié en septembre 2013)
Nbres de pages : 256

Mots de l’éditeur :
La lignée des Scorta est née d'un viol et du péché. Maudite, méprisée, cette famille est guettée par la folie et la pauvreté. A Montepuccio, dans le sud de l'Italie, seul l'éclat de l'argent peut éclipser l'indignité d'une telle naissance. C'est en accédant à l'aisance matérielle que les Scorta pensent éloigner d'eux l'opprobre. Mais si le jugement des hommes finit par ne plus les atteindre, le destin, lui, peut encore les rattraper.

Mon avis : 
Ce roman fut un livre que je devais lire obligatoirement en classe de 3e (Oh que je me sens vieille 😰. Le temps passe trop vite)  Bref, au début, je fut pas très enjoué de devoir le lire et je préférais  mille fois mieux me plonger dans la saga Harry Potter, plutôt que de lire ça. Puis, arriver au chapitre n°2, j’étais complètement séduite par la plume de Laurent Gaudé. Et j'ai littéralement dévoré le livre en 1h ! (Heureusement, qu'il fallait attendre que le prof en question, nous donne, le feu vert, avant de pouvoir lire la suite du roman.) 
C'est toujours un vrai régale de lire cette histoire et c'est un livre que je n’enlèverai pour rien au monde de ma bibliothèque. C'est un livre à la fois dépaysant, qu’envoûtant.
Son coté positif,  c'est que son texte est court, avec un vocabulaire simple. 
En 2004, la même année que la parution du livre, Laurent Gaudé a reçu plusieurs prix pour ce roman. Dont le prix Goncourt. Et franchement, il le méritait !
Comme je le disais plus haut, sa plume est très fluide, malgré que l'histoire passe d'une génération à l'autre, tout au long du récit.Au départ, on peut penser que cette lecture va être un vrai casse-tête à tout comprendre et surtout à suivre. Mais pas du tout.
Cette histoire se passe en Italie, au sein d'une famille que le village considère comme "maudite". Le seul moyen qu'ils auront de se faire respecter par le village, ce sera par le biais de l'argent. (Ah ! l'argent .... Une richesse qui fait prosterner beaucoup d'entre nous. Être riche est pour certain une forme de réussite. Malgré que la vie nous réserve tellement de chose ... C'est ce que vont comprendre les personnages au fil des génération. Nos richesses sont, en réalité, notre famille et la sueur qu'on peut faire couler afin de construire un projet qui nous tient à cœur.

De même, les personnages sont aussi attachant que fou. Les 3 frères et sœurs ou si je puis dire 4 (je ne vous dit pas pourquoi, je préfère vous laissez le suspense). Nous montre une détermination quasi sans faille et surtout la valeurs d'une famille et ce que cela, par conséquent, implique.
La fratrie va se promettre de transmettre, chacun, une leçon de vie sur ce qu'ils sont appris pendant ces années, à leurs neveux et nièces. Malgré toutes ses bonnes qualités, la famille reste pas moins corrompu. Je m'explique. Entre le viole, le vole, la contre-bande.... De génération en génération, la famille ne cesse de pécher. Mais, remarquons-le, rarement de la même façon. En tous cas, une chose est sure, ils se sont tous transmis cette folie maladive. Il va falloir attendre la petite-fille de Carmela pour espérer que la famille puisse enfin vivre le rêve qu'elle a toujours convoité et abandonner cette folie transgénérationnel.
Enfin, à moins que l'auteur puisse nous en dire plus là-dessus. Car pour l'instant, rien ne laisse penser le contraire.

Amicalement,
Melissa
ma note: 19/20



Aucun commentaire:

Publier un commentaire